Menu
Voyages & Strat Voyages & Strat
Le magazine du tourisme d'affaires à l'international
Voyages & Statégie

Quand les Alpes françaises créent l'événement...

Stéphane Jaladis
21/03/2019

Avec leurs hébergements "premium", des activités ludiques variées, du bien-être et de la gastronomie, les stations alpines ont tous les atouts pour s'imposer comme une destination incentive incontournable de l'hiver. Reste aux agences à mettre en avant une offre parfois oubliée...


Photo : Maxime Coquard
Photo : Maxime Coquard
Encore plus en hiver, les Alpes françaises constituent un décor grandiose pour des séminaires ou incentives. Les entreprises tentées par l'expérience ont l'embarras du choix : stations d'altitude (Val Thorens, Tignes, Les Arcs, La Plagne, Avoriaz...) à la neige garantie, stations de moyenne montagne (Arêches-Beaufort, La Clusaz, Praz de Lys-Sommand, Les Saisies...), stations villages (Samoëns, Saint-Martin de Belleville, Crest-Voland...) et stations haut de gamme (Val d'Isère, Megève ou Courchevel qui ne comptent pas moins de 16 hôtels 5* et 3 palaces 5*). Sans oublier les "villes" à la montagne (Chamonix, Serre Chevalier/Briançon, Bourg-Saint-Maurice). 
Leur accessibilité est généralement bonne, en TGV vers Annecy, Bourg-Saint-Maurice ou Bellegarde (avec Lyria), par l'avion depuis Lyon ou Genève. 

Une forme olympique

Si les stations nées dans les années 60 se rénovent à tout va, toutes élargissent désormais leur offre avec de nouveaux équipements autour du bien-être et, pour les skieurs, avec des remontées mécaniques plus performantes et confortables

Le ski ou le snowboard ont toujours la cote, mais une kyrielle d'activités originales émerge en parallèle. Certaines disciplines à la mode sont olympiques, comme le biathlon (avec du tir au laser) et le curling proposés lors de team buildings endiablés, par exemple à Pralognan-la-Vanoise. Et il n'est pas rare que d'anciens champions interviennent et encadrent les groupes; à l'image de Mair-Laure Brunet, double médaillée olympique qui propose un challenge biathlon aux Saisies. 
D'autres expériences apportent une image plus "nature" et dans l'air du temps. Mieux, elles s'adaptent à tous les profils, comme les balades en raquettes ou traîneaux à chiens, les soirées trappeur et nuits en refuge, voire en igloo ou en tipi aux Carroz. 

Outre les agences spécialisées (Evolution 2, Prosneige, Haute Pursuit...), certains offices du tourime ont créé des services internes qui prennent en charge les groupes de A à Z. Les hôteliers aussi, qui développent des offres clés en main. A l'image de l'hôtel-club Vacanciel de Pralognan-la-Vanoise, des groupes Temmos ou PVG, qui ciblent les comités de direction. Il est même possible d'organiser un séminaire dans l'hôtel le plus haut de France, le Refuge de Solaise (Val d'Isère) situé à  2 550 mètres. 

Des hébergements renouvelés

"Toutefois, dans les stations d'altitude, la difficulté est de trouver des hébergements pour de grands groupes, en court séjour. Cela nous amène parfois à proposer des stations de moyenne ou basse altitude, dont les hôtels sont plus accommodants" constate Yann Matita, chez ProsNeige. 

Comme lors de chaque saison d'hiver, des rénovations et des ouvertures viennent enrichir l'offre. Après Val Thorens en 2014 et Samoëns Morillon l'an dernier, le Club Med inaugure Les Arcs Panoramas, un village 4 tridents (+ 1000 lits). 
MGM ouvre les Chalets Elèna aux Houches, 40 appartements Anitéa à Valmorel, les résidences et l'hôtel Alexane à Samoëns... La tendance est aussi aux gros chalets avec services premium; cocons cosy parfaits pour des comités de direction ou des séjours récompense d'exception. 
 
Découvrez le dossier dans son intégralité sur le magazine en ligne
Notez


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Avril 2019 - 10:45 Dubaï : un avenir sans aucune limite...

Jeudi 18 Avril 2019 - 10:24 Corse : le MICE en beauté






LIRE NOS PRÉCÉDENTS NUMÉROS



Nos autres publications