Menu
Voyages & Strat Voyages & Strat
Le magazine du tourisme d'affaires à l'international
Voyages & Statégie

Prague, l'ère du renouveau

La rédaction
17/09/2019

Si la capitale tchèque a conservé intact les décors historiques qui font son succès depuis la "révolution de velours" en 1989, elle propose désormais de nouveaux lieux culturels qui témoignent de sa modernité et de sa vitalité.


Pour Prague, 2018 n’était pas une année comme les autres. La capitale tchèque a célébré le centenaire de la fondation de la Tchécoslovaquie et les 50 ans du Printemps de Prague.

Cette parenthèse communiste qui a « glacé » la ville, a aussi contribué à préserver son unité architecturale, lui assurant ce cachet unique qui attire les touristes du monde entier depuis trente ans. Et une foule dense se presse à chaque heure sonnante devant l’horloge astronomique tout juste restaurée de l’hôtel de ville. Forte de ce riche passé, la capitale tchèque dispose d’une kyrielle de lieux d’exception pour les événements : palais baroques et Art nouveau, salles de spectacles, églises et chapelles.

Au-delà du centre historique

Prague, l'ère du renouveau

« Prague est une ville culturelle et festive, idéale pour les événements. C’est aussi une destination sûre, avec un bon rapport qualité/prix et une excellente accessibilité en avion » résume Bertrand Caillard, directeur du réceptif Meeting Europe Centrale.

Les activités sont tout aussi variées : chasses au trésor, sculptures sur glace, courses de pirogues sur la Vltava, cours de polka, rallye en Trabant, balades en bateau…

« Mais aujourd’hui, Prague vaut plus que son coeur historique. Les hôtels et activités dans les quartiers voisins se développent, et même en dehors de Prague avec une offre de châteaux-hôtels » complète Bettina Baga-Freudenthaler, chez Liberty Incentives & Congresses.


Les DMC proposent d’ailleurs des combinés avec d’autres villes proches : la thermale Karlovy Vary, la médiévale Cesky Krumlov ou Špindlerův Mlýn pour le ski. L’offre s’enrichit aussi de lieux originaux, d’anciens sites industriels réhabilités en décors « trendy » et des espaces ultramodernes ; à l’instar de la salle noire du Forum Karlin ou, depuis juin, du très blanc et très design Cubex Centre Prague qui déploie 3 700 m2 d’espaces modulables. Connecté à l’actuelle salle de spectacle O2 Arena, le centre de congrès O2 Universum devrait quant à lui ouvrir en 2019. Ces nouveautés, ainsi que les rénovations prévues (dont le palais industriel Incheba), renforcent la position de Prague sur le segment des grands événements.

L’an dernier, la capitale tchèque pointait à la 8e place pour l’accueil des congrès internationaux (151) dans le classement ICCA. Même la gastronomie a pris un coup de neuf. Et si le goulasch a toujours autant de succès, une cuisine inventive ravit les papilles ; par exemple dans les restaurants du groupe Zatisi, dont le Mlynec avec vue sur le pont Charles !


Farandole de nouveaux hôtels

Prague, l'ère du renouveau

Ce succès remplit aussi les 35 000 chambres d’hôtels ! Prague affiche le 5e meilleur taux d’occupation en Europe en 2017 (80,1 %), pour un prix moyen de 88 €. Pour répondre à la demande, la ville a quelques beaux projets dans ses cartons : un Radisson Blu (160 chambres) fin 2019, un W (154 chambres) dans l’emblématique Grand Hôtel Europa, un Almanac Hôtel 5* (203 chambres) en 2020 et un hôtel Letna (500 chambres) en 2021. On parle aussi d’un Ritz-Carlton pour 2022. De quoi permettre à Prague d’attirer les visiteurs pendant encore au moins trente nouvelles années !

Notez


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Novembre 2019 - 14:24 Varsovie : la réinvention permanente

Mercredi 20 Novembre 2019 - 14:11 Oxford : au pays d'Harry Potter







LIRE NOS PRÉCÉDENTS NUMÉROS



Nos autres publications