LE MAGAZINE DU MICE EN FRANCE ET À L'ÉTRANGER
Événements & Conventions
Envoyer à un ami
Imprimer
Partager

Les traiteurs appellent (à nouveau) l'Etat à l'aide

10/12/2021

Le gouvernement a annoncé la semaine dernière que les « moments de convivialité réunissant les salariés en présentiel dans le cadre professionnel ne sont pas recommandés". Les Traiteurs de France ont aussitôt enregistrés une vague d'annulations. La perte de chiffre d'affaires s'élevait à 10M€ le 10 décembre.


Alors que l'activité évènementielle avait repris des couleurs depuis le printemps, la 5ème vague de l'épidémie de Covid est venue casser cette belle dynamique. A fortiori dans le secteur des traiteurs pour lesquels la fin d'année peut représenter jusqu'à 40% de leur activité annuelle. "Nous enregistrons beaucoup d'annulations suite aux dernières recommandations du gouvernement de ne pas faire de rassemblements de fin d'année dans les entreprises", nous confirme Emilie Durand, la trésorière de Traiteurs de France et dirigeante de L'Abeille Royale à Corbeilles-en-Gâtinais, près d'Orléans. De fait, l'association qui regroupe 37 traiteurs pour 1 500 salariés annonce avoir enregistré 700 annulations d'évènements professionnels représentant une perte de 10 M€ de chiffre d'affaires (le 10 décembre) Le principe de précaution est avancé par nombre d'entreprises pour justifier ces annulations d'opérations qui devaient réunir de 15 à plusieurs milliers de personnes. "Nous avons l'impression de revivre la même chose qu'en mars 2020 alors qu'il n'y a pas de restriction ni de jauge", se désole Emilie Durand. "Pour l'ensemble de notre secteur, ces annulations sont difficilement compréhensibles. Nous avons écrit au pire de la crise un protocole strict, validé par le gouvernement, nous permettant d'organiser les évènements en règle avec les gestes barrières et toutes les restrictions sanitaires en vigueur", rappelle pour sa part Alain Macotullio, le président des Traiteurs de France, dans un communiqué. Les Traiteurs de France ne sont pas les seuls à s'inquiéter de l'impact de ces annonces pour la fin 2021 et le premier trimestre 2002. L'Umih, l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie, note une baisse de 60% du chiffre d'affaires des organisateurs de réceptions en une semaine. "Mais cela concerne aussi les associations, les réunions de groupes, les repas des anciens...", fait valoir la trésorière des Traiteurs de France.
 
S'exprimant au nom de l'ensemble des entreprises de ce secteur d'activité, les Traiteurs de France demandent donc une nouvelle aide du gouvernement. "Il faut réactiver les mesures de soutien social et financier", assure Emilie Durand. "On nous associe aux restaurateurs qui sont touchés par des annulations de groupes mais l'impact est beaucoup plus important pour les traiteurs. L'Etat doit nous accompagner via des mesures d'urgence car nos entreprises sont fragilisées avec des factures à payer et des capitaux propres désormais quasi inexistants".
Un échange téléphonique s'est déroulé mardi 7 décembre entre Alain Macotullio et Alain Griset, alors encore Ministre des PME (mais remplacé dès le lendemain par Jean-Baptiste Lemoyne suite à sa démission). Comme pour les discothèques qui sont fermées jusqu'au 6 janvier 2022, le dossier est désormais sur le bureau de Bruno Le Maire, le Ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance devant rendre sa réponse dans les prochains jours. "Nous savons que nous avons une écoute active du gouvernement et que nous serons soutenus mais cette aide sera-t-elle suffisante ?", s'inquiète Emilie Durand. En attendant, elle scrute régulièrement le site de la préfecture du Loiret dans l'attente de la moindre information.
 
Notez


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 23 Mai 2022 - 14:59 Conventions Malta change de nom...

Vendredi 20 Mai 2022 - 09:49 Paris : Workshop MICE de l'Occitanie







30/04/2022

Ensemble pour avancer

Parce que le voyage est d’abord fait d’expériences, au bout du monde mais aussi aux portes de chez soi, Evénements & Conventions et Voyages & Stratégie unissent leurs forces au sein d’une unique publication. Le nouveau Voyages & Stratégie devient le magazine du MICE en France et à l’international.