Menu
Voyages & Strat Voyages & Strat
Le magazine du tourisme d'affaires à l'international
Voyages & Statégie

Les Visites de Théo, l'argent ou le crime ?

Christophe Chalon
10/01/2017

Depuis 10 ans, Dorothée Hervin de l’agence Les Visites de Théo arpente le pavé parisien, avec des visites axées sur le « Paris criminel »...


Une thématique originale, déclinée en cinq itinéraires : le Paris policier pour l’Île de la Cité, le Paris Assassin pour Châtelet-Les Halles, le Paris meurtrier pour le quartier de l’Odéon, le Paris justicier pour le triangle Madeleine-Opéra-Place Vendôme et le Paris brigand pour le duo Marais-République.

« Ces thématiques sont des alibis, pour faire découvrir la Capitale de manière insolite » s’amuse la guide. « Nous partons d’histoires criminelles ou de faits divers, qui permettent de rebondir ensuite sur l’évolution de l’appareil judiciaire. J’explique ce qui a été mis en place par la police suite à certaines grandes affaires, comme les fichiers d’empreintes ou ADN ».

Des enquêtes qui fédèrent

Selon les itinéraires, les faits historiques et anecdotes courent du Moyen Âge aux années 1980, faisant revivre les méfaits de grands assassins, faux monnayeurs et autres serials killers...

Au-delà des particuliers, ces visites sont proposées à la carte pour les entreprises, en complément d’un séminaire ou d’un Comex, ou pour un événement ponctuel.
« Le format est particulièrement adapté aux entreprises car ces histoires permettent d’extrapoler sur la gestion d’une équipe ou la manière de mener à bien un projet » souligne Dorothée Hervin.

« Le groupe ne peut dépasser 40 personnes car au-delà, il devient difficile de se déplacer dans les rues de la Capitale, et la visite devient trop longue pour les participants qui décrochent. Il est toutefois possible de diviser un groupe ».

Mieux, des historiens de la police ou des officiers à la retraite accompagnent parfois les visites; ce qui apporte une connaissance particulière à un évènement crapuleux et ajoute du piment. Ces invités sont toujours très appréciés des visiteurs, qui les abreuvent généralement de questions !

Attention : ces visites sont réalisées en français car les explications touchent souvent au droit national et sont peu compréhensibles par un public non francophone.

Chez Ma Tante !

Depuis peu, Les Visites de Théo propose une seconde thématique, cette fois-ci autour des lieux de pouvoir et d’argent, de la rue des Lombards (lieu des prêteurs italiens au Moyen Âge) à l’ancienne Bourse du Palais Brongniart, en passant par la Banque de France.

« Cette balade est l’occasion de connaître l’origine du chèque, des impôts, mais aussi de certaines fonctions, comme les courtiers et les grouillots ; de parler également des jeux de hasard et de leur interdiction, des premières banqueroutes ou de découvrir ce qu’était Ma Tante (le Crédit Municipal, ndlr) » souligne la dynamique conférencière.

Cette thématique est aussi l’occasion de visiter le Paris du XIXe siècle (notamment ses magnifiques passages couverts) sous un angle original, un Paris alors en plein bouleversement et développement... grâce à l’argent !
Notez


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 27 Avril 2020 - 13:36 Plan de sauvetage pour l'événementiel ?





LIRE NOS PRÉCÉDENTS NUMÉROS



Nos autres publications