Menu
Voyages & Strat Voyages & Strat
Le magazine du tourisme d'affaires à l'international
Voyages & Statégie

Cracovie, la belle Polonaise

Thierry Beaurepère
31/01/2018

Avec son patrimoine préservé et sa riche offre culturelle, la ville s'affiche comme une alternative aux traditionnelles capitales d'Europe centrale. Reste à améliorer son accès aérien, et son image...


Si les Français plébiscitent les cités d'Europe centrale, ils sont encore peu nombreux à opter pour Cracovie. Pourtant, la ville n'a rien à envier à ses "rivales" : Prague ou Budapest. 

Épargnée par les bombardements de la guerre, celle qui fut la capitale de Pologne jusqu'en 1596 a conservé panache et fierté d'un riche passé; notamment dans son centre historique serti dans un anneau de verdure de quatre kilomètres; là même où se tenait autrefois l'enceinte fortifiée. 

Déficit d'image

La faute à un accès aérien encore insuffisant et à l'image "peu glamour" de la Pologne que l'office de tourisme tente patiemment de modifier. Mais aussi au passé dramatique de Cracovie durant la Seconde Guerre mondiale, du ghetto à l'ancienne usine d'Oskar Schindler qui sauva 1200 Juifs (Spielberg y consacra un film) et abrite aujourd'hui un musée de la vie quotidienne sous l'Occupation nazie. Quand la ville n'est pas associée à Jean Paul II, qui ajoute une touche religieuse pas toujours souhaitée par les entreprises !

Le défi des autorités locales est également de rappeler que Cracovie ne se limite pas aux monuments de son cœur historique. Car loin d'être figée dans son passé, la ville se réinvente... À l'image de l'ancien quartier juif de Kazimierz, nouveau cœur bobo. 

Des infrastructures derniers cris

Ces dernières années, Cracovie a également largement investi pour se positionner comme une destination MICE de premier plan. 

Le centre de congrès ICE (avec notamment un auditorium de 2000 places) ont tous deux été inaugurés en 2014. Et plusieurs hôtels ont renforcé l'offre d'hébergement pour l'accueil de gros séminaires : le Double Tree by Hilton (232 chambres et 16 salles de conférences) à proximité de la Tauron Arena, ou encore le Best Western Plus Q Hôtel (154 chambres), aux abords du centre de congrès ICE. Les entreprises commencent à se laisser séduire. 

En 2016, Cracovie pointait à la 65e place des villes de congrès (49e en 2015) selon le classement de l'International congress and convention association (ICCA), avec 41 manifestations internationales accueillies. 
 
Découvrez notre sélection de lieux incontournables et hôtels sur le magazine en ligne
Notez


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 17:42 Monténégro : concentré de sensations







LIRE NOS PRÉCÉDENTS NUMÉROS



Nos autres publications