Menu
Voyages & Strat Voyages & Strat
Le magazine du tourisme d'affaires à l'international
Voyages & Statégie

Bristol, l'Angleterre en version pop

13/02/2020

Avec son port rénové et son centre historique animé, Bristol s’impose comme une jolie alternative. La ville est aussi un haut lieu culturel, aux nombreux festivals et à la scène de street-art dynamique.


Bristol, l'Angleterre en version pop
A 200 km de Londres, aux portes du Pays de Galles, Bristol n’est pas seulement la cité où fut inventé le célèbre carton qui porte son nom. Au fil des années, la sixième ville anglaise (500 000 habitants) est devenue l’une des métropoles les plus dynamiques du royaume, avec notamment le pôle aéronautique de Filton, dopé par l’usine Airbus et l’Aerospace Museum où l’on peut organiser un dîner (500 pers.) sous les ailes d’un Concorde (l’avion fut construit ici). La rivière Avon qui traverse Bristol donne le ton. Ses docks, qui hébergent un port de plaisance, ont été réhabilités et abritent désormais restaurants trendy et pubs animés ; des lieux culturels aussi, comme l’Arnolfini Gallery (musée d’art contemporain), l’aquarium ou l’amusant musée des sciences We The Curious, dont les salles se privatisent. Côté terre, avec son centre-ville aux chics demeures georgiennes, sa fastueuse cathédrale, son délicieux Saint Nicholas Market qui abrite un marché aux puces, mais aussi ses maisons ouvrières repeintes de mille couleurs, la ville se découvre idéalement à pied ou à vélo. D’autant que Bristol ne manque pas de chlorophylle : 450 parcs, 8 réserves naturelles… Elle a même été désignée Capitale verte européenne en 2015. 

Banksy ou Gromit ?

Bristol, l'Angleterre en version pop
Mais si elle prend parfois des allures de « lady anglaise », Bristol s’enorgueillit aussi d’une scène artistique inspirée. N’est-elle pas la ville du Old Vic Théâtre, d’où sont sortis Jeremy Irons et Daniel Day-Lewis ? Dans un autre registre, c’est à Bristol qu’est né Banksy, le plus célèbre graffeur de la planète, dont quelques œuvres disséminées dans la ville résistent au temps. Dans son sillage, de nouveaux guérilleros de l’art réinventent la ville, faisant de Bristol un haut lieu des fresques murales. On les découvre notamment lors d’une balade « underground » dans le quartier populaire de Stokes Croft où disquaires, friperies et restaurants métissés se partagent les trottoirs. C’est aussi à Bristol qu’ont été inventés les personnages de pâte à modeler Wallace et Gromit, dans les Studios Aardman dont les portes s’ouvrent parfois pour des entreprises passionnées. Ici enfin que s’épanouit une scène musicale dense qui a vu naître des groupes légendaires, comme Massive Attack. De quoi séduire des groupes à la recherche d’une ville dans l’air du temps. Et pourquoi pas fin août, lorsque l’International Ballon Fiesta décore le ciel de centaines de montgolfières ? 

Rappelez-vous : Bath est l’une des plus jolies villes anglaises. Bains romains et architecture georgienne font son succès. À une quinzaine de minutes de Bristol par le train, elle se découvre aisément, le temps d’une journée. 
Notez


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Février 2020 - 12:10 Minorque, l’escale confidentielle







LIRE NOS PRÉCÉDENTS NUMÉROS



Nos autres publications