Menu
Voyages & Strat Voyages & Strat
Le magazine du tourisme d'affaires à l'international
Voyages & Statégie

Athènes : le souffle de la nouvelle vague

Pascale Mougenot
09/05/2019

Sortant d’une décennie de crise, la capitale de la Grèce se réinvente. La scène culturelle vibre, le street art redessine le paysage urbain et la « filoxenia », ce formidable sens de l’hospitalité, imprègne plus que jamais ses rues animées. Le MICE en profite pleinement.



En novembre 2018, la cérémonie des World Travel Awards Europe s’est déroulée à Athènes, dans le cadre prestigieux du Zappéion. La capitale grecque a raflé trois prix : meilleure destination pour un city break, meilleure attraction touristique pour le Parthénon, et meilleur office de tourisme pour l’Athens Convention Bureau.

Une jolie revanche pour celle qui fut le symbole de la douloureuse crise économique et sociale qui a ravagé le pays… Car Athènes a vaillamment relevé la tête, et si le quotidien reste difficile pour ses habitants les plus fragiles, on y retrouve une énergie frondeuse qui fait chaud au coeur. La résilience du peuple grec s’exprime aux terrasses des tavernes, bondées ; sur les murs couverts de graffitis qui racontent la révolte mais aussi l’espoir ; et dans une ribambelle de nouveaux lieux qui revitalisent les quartiers centraux. Résultat : les visiteurs affluent, séduits par une ville à la fois proche et dépaysante, conviviale et facile à vivre.


Des hôtels taillés pour les congrès

Athènes : le souffle de la nouvelle vague

Le secteur du MICE est de la partie : en 2017, Athènes a reçu 76 congrès ICCA et s’est hissée à la 26e place du classement de l’association. L’index du Global DMC Partners, dont les critères sont plus souples, lui octroie un 5e rang mondial.

Les chiffres 2018 ne sont pas encore connus, mais les professionnels assurent que l’année a été bonne. Et à voir l’effervescence qui règne dans les hôtels de congrès en ce printemps 2019, la tendance se poursuit… Inauguré en 1963, le Hilton a été le premier hôtel international d’Athènes (506 chambres, 23 salles de réunion). Comme son voisin Divani Caravel (371 chambres, 18 salles de réunion), il est tout proche de l’Athens Concert Hall, le plus grand centre de conférences de la ville ; un peu moins central, l’InterContinental Athenaeum abrite 563 chambres et 40 salles de réunion. Grand Hyatt vient de s’installer et Marriott fait son grand retour en face de la Fondation Niarchos. Il faut aussi compter avec le Divani Apollon Palace & Thalasso, installé à Vougliaméni, le coeur de la Riviera athénienne…


La Riviera athénienne reprend des couleurs

Athènes : le souffle de la nouvelle vague

Le plus gros investissement du moment est également à chercher du côté de Vougliaméni : des travaux pharaoniques ont été réalisés au sein du mythique Astir Palace qui vient de rouvrir sous l’enseigne Four Seasons. L’initiative pourrait susciter des vocations…

De Flisvos à Varkiza, une poignée de marinas hébergent déjà des yachts du monde entier ; tandis que les plages baignées par des eaux cristallines attirent la jeunesse dorée à la belle saison. Mais encore rien de très « bétonné ». De quoi aiguiser les appétits ! Le projet le plus ambitieux vise à transformer le site de l’ancien aéroport d’Hellinikon, 320 hectares en bord de mer, en resort XXL. Plus à l’ouest, le port du Pirée, détenu par un consortium chinois depuis 2016, ambitionne de devenir un hub logistique… C’est une évidence, Athènes se réinvente !

Notez


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 10 Mai 2019 - 17:05 Hauts-de-France : le MICE a la côte

Jeudi 9 Mai 2019 - 16:10 Hiroshima : la paix en étendard






LIRE NOS PRÉCÉDENTS NUMÉROS



Nos autres publications